Le spécialiste de la cession d'entreprise en Rhône-Alpes


< retour Actualité

Les sept erreurs à ne pas commettre lors d’une de cession d’entreprise

10/05/2016

1- Céder dans la précipitation : il faut compter entre 9 et 18 mois afin de finaliser une cession. Il convient de prendre le temps afin de choisir la personne qui vous remplacera et assurera la pérennité de votre affaire.

2- Ne pas se faire accompagner : la cession d’entreprise est un travail à temps plein. Le chef d’entreprise ne doit pas négliger la gestion courante car toute erreur sera préjudiciable et sera utilisée par l’acquéreur pour obtenir une réduction du prix de vente.

3- Eviter d’être trop rigide sur le prix de cession : le bon prix ? C’est celui que l’acquéreur est décidé à payer. 70% des acquéreurs fait appel aux banques pour financer l’acquisition. Ces dernières prêtent au maximum 60% de prix de cession et exigent que les bénéfices distribuables de la cible couvrent à la fois le remboursement de la dette mais aussi le financement des futurs investissements.

4- Ne pas vendre la peau de l’ours : rien n’est acquis tant que vous n’avez pas encaissé le prix de la vente. C’est un véritable parcours du combattant avec de multiples pièges et rebondissements. Seul un professionnel de la cession-acquisition est en mesure de vous guider dans ce dédale.

5- Rechercher son clone : c’est mission impossible et ce n’est pas la bonne idée. En effet, il convient de rechercher quels sont les points faibles du cédant - pour une PME/PMI c’est généralement la fonction commerciale - et faire en sorte que l’acquéreur dispose de ces compétences. C’est ce que l’on appel l’alternance.

6- Prévoir un accompagnement trop long : 6 mois à un an maximum sauf affinités particulières entre les parties. Les points de divergences apparaissent rapidement entre le le cédant et l’acquéreur. ce qui peut être préjudiciable pour la société.

7- Ne pas céder en période faste : ce qui fait la valeur de votre entreprise c’est sa capacité à générer les bénéfices. N’attendez pas de perdre de l’argent pour vendre.

Contactez-nous

CAPTCHA

Reportage

Chacun sait que créer son entreprise est un défi ardu. Mais peu savent que céder sa société est tout aussi compliqué. Aucun créateur n'acceptera de laisser les rênes d'une vie de labeur à un successeur peu ou pas expérimenté ou à un "gugusse" désorienté.
Lire la suite