Le spécialiste de la cession d'entreprise en Rhône-Alpes


< retour Actualité

UN CHALLENGE POUR GO-BETWEEN

08/08/2014

Trouver le repreneur qui réveillera la « belle endormie »

1er épisode :

Mr claude B. dirige une PME qui est spécialisée dans la conception et la fabrication d'ornements de coiffure et d'articles de maroquinerie
La particularité de cette fabrication c'est d'utiliser un produit noble et difficile à travailler : l'acétate
Elle travaille d'autres matériaux tel que le cuir, le métal, le tissu
Après avoir connu de multiples péripéties, la société de Mr claude B.. est à vendre.
Mr claude B. missionne GO-BETWWEN afin de lui trouver un repreneur
Notre mission débute en JUIN 2014
Nous procédons à un état des lieux et constatons que la société est en sommeil depuis plusieurs années

A L'ACTIF :

- collection impressionnante d'articles de mode
- un cédant motivé et décidé à aider le nouveau venu
- un chef d'entreprise très impliqué dans la création
- un outil de travail performant et utilisable sans délai
- un « potentiel » client important avec des leader de la mode

AU PASSIF :

- une image à restaurer
- pas de visibilité sur l 'avenir de cette entreprise
- un effectif à reconstituer
- un historique pénalisant

LE CHALLENGE :

Comment reconstruire un leader de l'ornement de coiffure sur des ruines ?

2ème épisode :

Nous réalisons une synthèse – voir descriptif ci-joint - que nous diffusons auprès de plusieurs candidats à la reprise. Ceci afin de tester l'impact

Un candidat manifeste son intérêt pour cette affaire.
Il s'agit d'une personne physique ayant une longue expérience dans la fabrication de lunettes optiques.De plus, il souhaite se rapprocher de sa famille qui réside à proximité de la cible.
Deux bonnes raisons de tenter un rapprochement.

La rencontre entre le cédant et la candidat n'est pas concluante .
En effet, ce candidat recherche une affaire structurée et en bonne santé.
Ce qui n'est pas le cas de l'affaire que nous lui proposons

UN CONSTAT : il convient de rechercher un créateur-développeur plutôt qu'un repreneur.

Nous conseillons au cédant de revoir sa copie et d'apporter du contenu à son offre. Et surtout de faire la preuve que ses créations sont toujours en phase avec la demande des clients.

A SUIVRE …............................................

Contactez-nous

CAPTCHA

Reportage

Chacun sait que créer son entreprise est un défi ardu. Mais peu savent que céder sa société est tout aussi compliqué. Aucun créateur n'acceptera de laisser les rênes d'une vie de labeur à un successeur peu ou pas expérimenté ou à un "gugusse" désorienté.
Lire la suite